Un regard sur la route

01 août 2018

Sur la peau des rues,

je colle mes poèmes.

#Charleville

WP_20170705_22_03_46_Pro

WP_20170705_22_04_09_Pro

WP_20170705_22_10_22_Pro

WP_20170705_22_09_30_Pro

WP_20170705_22_15_36_Pro

WP_20170705_22_15_53_Pro

WP_20170705_22_15_12_Pro

WP_20170705_22_19_56_Pro

WP_20170705_22_20_08_Pro

WP_20170705_22_22_32_Pro

WP_20170705_22_22_46_Pro

WP_20170705_22_23_00_Pro

WP_20170705_22_34_25_Pro

WP_20170705_22_34_35_Pro

WP_20170705_22_34_51_Pro

WP_20170705_22_35_47_Pro

WP_20170705_22_35_58_Pro

WP_20170705_22_36_09_Pro

WP_20170705_23_07_41_Pro

WP_20170705_23_07_53_Pro

Posté par Lamesaoule à 14:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 juin 2018

FANZINE

FURONCLE

_75A5801

 

Notre fanzine éclatant sort aujourd'hui ! Il a été conçu dans l'amour et l'allégresse il y a quelques années de cela. Nous sommes une grande rédaction internationnale et nous travaillons avec la petite structure de diffusion du NJJ (un petit papelard de Nancy, très intimiste, mais aux méthodes douteuses ( voir numéro)).

Notre fanzine est à prix libre ! Pour l'obtenir, rien de plus simple : vous écrivez un commentaire à cette page et vous dites : J'en veux un ! Pour ce qui est du prix, envoyez un chèque à cette adresse :

Sylvain Bourdaire

101bis rue Henri Barbusse

93300 AUBERVILLIERS

 

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à décharger votre purulente verve dans les commentaires ci-dessous.

 

Pour vous allécher, voici le :

SOMMAIRE(DE)

 

1

La phrase d'Arthura

 

2

Chronique de la désinformation

 

3

Histoire Furonclienne

 

4

Le cri du Tique

 

5

Mes Croutes d'Coeur

 

6

Sperman – 1er Jet

 

John Diablo et moi-même remercions tous les protagonistes de ce joyeux délire : Akton, Arthura, Le Stagiaire, ainsi que Strangeman pour son cri de Tique !

Nous reviendrons pour un deuxième numéro, avec la suite des aventures de Sperman, un journal intime phallique et une superbe planche de Bd sur Oui-Oui qui encule Non-Non.

Soyez furoncle !

On vous aime !

Les rédacteurs en fesses !

Posté par Lamesaoule à 18:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2018

À nos amis

JOURNAL

 

Salut à toi, camarade !

Aujourd'hui, je voudrais te parler de mes amis. Ils sont un peu éparpillés, en France ou ailleurs, mais ils ont tous à cœur d'écrire, d'imaginer, de construire, d'autres horizons.

1/


Vous la connaissez peut-être, mais voici Clémentine, alias « La Légiste ». Elle anime depuis maintenant presque un an ( le 10 Juillet 2017 pour être précis) une chaine Youtube. Comme son nom l'indique, elle dissèque l'actualité, fait part de ses lectures et les explicite. Il y a une incision de ton et une méthode assez chirurgicale dans ses vidéos, mais cela fait du bien. Ce n'est pas non plus la bidonnerie totale ( Alllllllloooons zenfant...), mais si vous cherchez des vidéos pointues, aiguisées et incisives, je vous la conseille chaudement ! La dernière vidéo parle de Génération Identitaire ( Vive Patrick !) et l'autre d'un livre fort intéressant d'Anselm Jappe.

 

 

2/

 Je vous en parle assez souvent, mais je ne vous en parle pas assez ! Russo Amorale revient dans la place avec sa guitare et son harmonica de cow-boy italo-nancéien. À l'époque, j'avais fait un clip pour le groupe paternel (ICI ) et Ugo a continué sa route en one-man-band. Il a déjà fait un E.P. il y a quelques années et maintenant, il se lance dans l'album ! Vous pouvez l'aider dans sa démarche en donnant pour le financement participatif (ICI ) ! En bonus, vous aurez une reprise d'une chanson de CCCP, à la française : Emilia Paranoica.

Baccioni fratello !

 

 

3/

Ne perdons pas les racines ! Je vous présente, cerise sur le gâteau, pépite sur la fesse, une chanson du NJJ (Le journal nancéien pas encore vendu au crédit mutuel). C'est fort, c'est poétique, c'est osé ! Je vous invite à l'écouter, en parallèle d'une réflexion actuelle à l'action politique, à l'action humaine, à l'action contre ce monde fadasse ! Enflammez-vous, les enfants, la ronde est belle et il faut y entrer pour réveiller ces putains de braises qui nous habitent !

 

 

Portez-vous bien. Restez soudés.

La semaine prochaine, je vous réserve une furonclienne surprise !

 

L'âme saoule

 

Posté par Lamesaoule à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 février 2018

MON TOP 10 / 2017

 

1. Okja

Okja 

 

2. Le jeune Karl Marx

le_jeune_karl_marx_the_young_karl_marx_still

 

3. Lalaland

06LALALAND4-superJumbo

 

4. Get-Out

walter-getout

 

5. Au revoir Là-Haut

Au revoir

 

6. Le sens de la fête

le-sens-de-la-fete-image-2

 

7. Baby Driver

thumb_5E95796E-1B1B-4314-8846-F30797197695 

 

8. Quelques minutes après minuit

 monster-800x445

 

9. Le Redoutable

le-redoutable

 

10. Grave

grave-bande-annonce-film-horreur-francais-720x413

 

MON TOP 10 / 2016

MON TOP 10  / 2015

MON  TOP 10 / 2014

MON TOP 10 / 2013

MON TOP 10 / 2012

MON TOP 10 / 2011

MON TOP 10 / 2010

 

Posté par Lamesaoule à 22:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2017

SLAM #3

 

Oyé, oyé, braves gens, nobles dames et bides à bière,

Tendez bien vos esgourdes et attachez votre derrière,

Le fabliau de ce soir aborde un sujet grave, mais qui ne paie pas de mine,

Je veux bien sûr parler d'un vent entre deux collines.

 

Il n'y a pas si longtemps de cela, alors que la nuit était tombée dans la rue Mt-Désert,

Alphonse et Jocelyne, les tenanciers de la boucherie chevaline,

Furent réveillés par une pétarade du tonnerre...

Qui laissa dans la chambre un relent de phacochère.

 

« Ma mie, depuis quand fais-tu de la publicité pour le camembert ? »

Demanda Alphonse, qui faisait le moulin à vent avec les rideaux.

« Mais enfin ! C'est toi, Alphonse, qui a largué les amarres comme un paquebot !

Je t'ai entendu, on aurait dit le Queen Mary II au départ d'une croisière ! »

 

Chacun reprochant à l'autre d'être le trompéteur intempestif

Un silence circonspect posa ses fesses sur nos deux suspects.

Qui des deux loustics avaient brisé les accords de Paix ?

Seul un télépèthe aurait pu le dire !

 

Alors, d'un geste qui trahissait toute sa culpabilité,

Avec la mine d'un prêtre avouant son onaniste pêché,

Avec la timidité que seul sont capables les puceaux dans un club échangiste,

Jocelyne pencha la tête et dit d'un air triste :

 

« Alphonse, je croyais que ce n'était qu'un petit vent, pas une tempête !

Je m'en veux, tu sais, mais j'aimerais que tu me respectes... »

Alphonse, ému par tant de sincérité, n'eut pas l'âme à pester.

Il s'approcha alors de sa mie et lui chuchota ces quelques mots :

 

« Ma chère et tendre Jocelyne, pour peu que tu te sentes mieux,

Et que tu lâches un peu la pression au pieu,

Sache que j'en suis ravi, car, comme dit le proverbe :

Femme qui pète au lit, sera toujours fidèle à son mari... »

 

Ils s'embrassèrent alors sur la bouche et l'incident fut clôt.

Mais avant de s'endormir, Alphonse dit tout bas ce qu'il pensait tout haut :

« Ma foi, j'aurais bien donné un peu d'mon fric

Pour qu'elle porte un string et fasse une note de musique... »

 

La morale de cette pauvre histoire,

C'est que si l'amour ne tient qu'à un fil,

Pour un vent suspect,

Il ne faut pas se faire de bile,

Et que l'on peut vivre heureux,

Même en pétant à deux.

 

 

 

Posté par Lamesaoule à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 mars 2017

SLAM #2

-

REGAIN

 

À toi mon ami, mon semblable, ma sœur, mon frère, mon camarade, mon double, mon énigme, mon mystère. Je viens vers toi avec l'énergie du fou, du sans sou, du sang sur les mains, d'la sueur dans l'cou et du son sorti d'ma boue.

 

Pour te dire, j'ai écrit ce texte sur le recto d'un C.V. Peut-être qu'avec cette méthode, j'aurais au moins un entretien avec Madame la Poésie, elle qui n'est pas pressée et qui ne me pose pas de lapin quand je chasse le CDD.

 

Écoute-moi maintenant mon frère, donne-moi un peu de ton temps, que je puisse m'accorder, pour gravir avec toi, ce mur de silence et, notes après notes, crochets après crochets, poser les mots-prises et atteindre le sommet.

 

Je voudrais que mes mots soient comme des piles, qu'immédiatement sorties de ma bouche, ils viennent se glisser pile-poile dans ton oreille et allument l'ampoule de ton petit grenier, qu'une éblouissante claque t'électrocute et qu'un courant électrique, à faire danser un paraplégique, t'électrochoc !

 

Tu es beau mec, meuf, tu es le représentant de l'humanité, comme chacun de nous, tu as des mains d'alchimistes, touche ton voisin et tu feras de l'or, rends-toi compte, tu es un chef d'oeuvre, une aberration de vie au milieu du néant, tu as la foudre en toi, répète-le, et si tu ne me crois pas, écoute, écoute ce cœur palpitant qui bat BOUM BOUM ! Arrache cette grisaille qui te colle à la gueule, bon dieu ! C'est toi l'enfant soleil, c'est toi le super-héros de ta vie. Personne d'autre n'a le droit de prendre ta cape. Et au fond, tu n'y crois pas, mais ça se trouve, l'éboueur que tu as croisé tout à l'heure, c'était peut-être Peter Parker...

 

Alors vas-y, mets ton slip sur ton pantalon et va sourire aux gens comme si tu leurs offrais une fleur.

 

Ferme les yeux et laisse rentrer la forêt, juste là, laisse pousser les arbres, les odeurs de sous-bois, les cèpes, les aiguilles de pins et les crapauds de froid.

 

Tu n'y crois pas hein, gros malin, mais pourtant, c'est toi le chevalier, avec ton armure de peau, tes bras épées et ta meilleure arme, tu la connais ? Elle est là, la beauté, dans une petite boite. Avec elle, tu peux tout faire. C'est la clé à toutes les serrures. Alors lève toi et slam. Tu es un chef d'oeuvre, ne l'oublie pas !

 

Quand je vous vois tous, là, je me dis qu'on est grand, qu'on est fort, qu'on peut y arriver, on peut être les McGyver des mots et, avec une lettre et une feuille, foutre un bâton de dynamite dans le dico.

 

Après, tu sais, t'as le droit de passer ton chemin, d'me dire « Laisse tomber, gros... » mais sache que je reviendrai à la charge, encore et encore, et même entre le hors-d'oeuvre et le dessert, tel une couleuvre des marais, je viendrai te susurrer : N'oublie jamais, TU ES UN CHEF D'OEUVRE !!!

Posté par Lamesaoule à 20:28 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2017

SLAM #1

 

J'ai beaucoup réfléchi

Pour ne pas fléchir

Face aux flèches

Que les archers du destin

Voulaient me faire suivre.

Car il ne s'agit pas de se demander :

« À quoi suis-je destiné ? »

Mais plutôt d'hurler cet hymne :

« Je me destine à cet avenir,

Je suis le maître de mes mots,

Le capitaine de mes rimes. »

 

J'ai beaucoup réfléchi

Entre deux mots croisés,

À Paris ou en Italie.

Ceux-là m'ont regardé

De leur hauteur syllabique

Et m'ont dit que je devais les définir

Prendre un bic

Les inventer

Ouvrir un instant

Savourer les éclats

D'un soleil de vélo

Ou du rire d'un enfant.

 

J'ai beaucoup réfléchi

Puis je me suis arrêté

Pour quitter les balises

Et ne plus être fléché.

La tangente est une corde d'acrobate

Que l'on prends en sifflant

Avec Monsieur Génie et Mamzelle Folie.

Lorsque j'en suis revenu,

Funambule, sur le fil qu'il ne faut pas perdre,

J'ai pensé à la graine dans le cerveau,

Comme un mojo

Une idée tentaculaire et velue

Dans la mécanique

Des jours et des nuits

Pour m'enraciner

Dans la voie lactée.

 

J'ai beaucoup réfléchi

Sans fléchir, mais pas sans hésiter.

Alors quitte à devenir, autant se lancer

Posté par Lamesaoule à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2017

BLOG

Cette semaine, je vous parle. Comme dans un blog, quoi. Si vous me répondez, c'est bien. J'aurai un peu de nourriture littéraire humaine à me mettre sous la dent.

Je suis en train d'écrire - ou plutôt, je suis en train de faire des recherches, mais j'écris quand même par pulsions irrépressibles - une nouvelle de science-fiction. Au programme : vie extraterrestre, astéroïde et autres oursins du futurs - si vous voyez le genre -. Mon projet serait de fondre certaines techniques de narration que j'ai dégotté ici et là avec une idée de SF qui me trotte dans la tête depuis longtemps ( Rpz Quentin). J'aimerais bien proposer cette nouvelle au magazine Bifrost ou pour le concours Alain Le Bussy. Je voulais vous le dire. Voilà.

Ah oui. J'ai envoyé mon roman à des maisons d'édition. Je ne sais pas si c'est intéressant de le dire, mais j'ai la foi, au cœur et aux tripes, qu'en partageant cette information, les pensées positives convergeront jusqu'aux éditeurs qui liront ce petit manuscrit et leur donneront envie de le publier. Le roman s'appelle « Les Branleurs Idéalistes ». Ça parle d'une soirée entre potes. Le roman commence vers 17H et finit à 6h du mat. C'est foutraque, endiablé, alcoolisé, débile, rageur, fumeux, luciférien et un brin optimiste.

Je vous souhaite de vivre chaque jour avec bonheur, chaos et subtilité.

L'âme saoule

Oh_Dgfna

P.S. Rendez-vous la semaine prochaine.

Posté par Lamesaoule à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 janvier 2017

MON TOP 10 DES FILMS DE 2016

 1.

1

CAPTAIN  FANTASTIC - Matt Ross

 

 

2.

2

POESIA SIN FIN - Alejandro Jodorowsky

 

 

3.

3

LE GARÇON ET LA BÊTE – Mamoru Osoda

 

 

4.

4

THE REVENANT – Alejandro Gonzales Inuaritu

 

 

5.

5

ARRIVAL – Denis Villeneuve

 

 

6.

6

SING STREET – John Carney

 

 

7.

7

MIDNIGHT SPECIAL – Jeff Nichols

 

 

 

8.

8

MA LOUTE – Bruno Dumont

 

 

9.

9

MERCI PATRON ! – François Ruffin

 

 

10.

10

LES DÉLICES DE TOKYO - Naomi Kawase

 

 

MON TOP 10  / 2015

MON  TOP 10 / 2014

MON TOP 10 / 2013

MON TOP 10 / 2012

MON TOP 10 / 2011

MON TOP 10 / 2010

 

 

 

 

 

20 décembre 2016

Sommaire

GVSMLP Métal

Chapitres 1, 2 & 3

Chapitre 4

Chapitre 5

Chapitre 6

Chapitres 7 & 8

Chapitre 9

Chapitre 10

Chapitre 11

Chapitre 12

Chapitres 13 et 14

Chapitre 15

Chapitres 16 et 17

Chapitres 18 et 19

Chapitres 20 et 21

Chapitres finals 22, 23 et 24

 

Vous êtes sur mon blog.

Vous êtes sur le point de commencer un feuilleton.

/  Godzilla contre Marine Le Pen /

Un chapitre par jour.

Avec de la baston, de la rhétorique et du vin bio.

Qui que vous soyez, merci !

Posté par Lamesaoule à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,