JUNE BUG

( 6/10 )

 

Max entends soudain Anne qui court derrière lui.

 

Il ne se retourne pas.

 

«  Tu sais quoi ? »

 

Il continue de marcher.

 

«  Regarde-moi bordel. Regarde-moi quand j'te parle ! »

 

Il s'arrête. Se retourne. La regarde. Les paupières rougies.

 

« Tu n'es qu'un sale jaloux de merde. »

 

Il se tait. Il la regarde droit dans les yeux.

 

Elle lui tape mollement une épaule. Une larme trotte sur sa petite joue. Max est fatigué.

 

«  Arrête Anne... »

« T'as fait foiré toute la soirée... »

« T'avais qu'à pas lui faire les yeux doux à ce pigeon... »

« T'AVAIS QU'A TE RETENIR, CONNARD ! C'ETAIT DU BLUFF ! OK ?... »

« Ah bon ? »

« ET LA BOUTEILLE DE JACK SIROTEE TOUT SEUL ? COMME UN CONNARD ! »

 

Un silence.

 

Quatre nuages.

 

« T'aurais pu nous épargner ça... Tu ne penses même pas à Franz qui s'est pris un pain à cause de toi !»

 

Derrière, Franz lève un bras pour montrer qu'il sait qu'on parle de lui. Comme un attaquant qui fait un appel de balles.

 

Max a les paupières qui tremblotent. Il agrippe Anne avec ses poings. Lui serre très fort sa veste. Comme s'il allait lui donner un coup de boule. Elle le regarde en pleurant. Il s'approche d'elle. Tente de l'embrasser. Elle s'écarte comme une boxeuse. Il se sent con. Il relance ses lèvres. Elle le repousse. Il s'approche plus doucement. Elle recule. Il la chope et l'embrasse sur la bouche. Il se colle à elle. Elle tremblote. Encore et encore. Elle se calme soudain. Pleurant de tout son saoul. Elle lui mord la lèvre et tire dessus pour lui faire mal. Il se détache et il lui caresse la joue avec son front. Et mord son cou de melon. Elle glisse ses mains sous son tee-shirt et griffe son dos avec la pointe dure de ses ongles, de bas en haut.

 

Il la serre plus fort. Il passe sa main sous son haut. Il lui agrippe son soutif. Anne plonge la tête sous le blouson et respire. Vidée. Délestant sa fatigue dans ses habits. La tête contre Max. Les yeux humide.

 

Ils s'écoutent respirer.

 

Sniffer.

 

Se vider les poches.

 

Goûter le matin.

 

Un bruit de paquebot les fait sursauter.

 

Ils se retournent.