06 avril 2017

SLAM #3   Oyé, oyé, braves gens, nobles dames et bides à bière, Tendez bien vos esgourdes et attachez votre derrière, Le fabliau de ce soir aborde un sujet grave, mais qui ne paie pas de mine, Je veux bien sûr parler d'un vent entre deux collines.   Il n'y a pas si longtemps de cela, alors que la nuit était tombée dans la rue Mt-Désert, Alphonse et Jocelyne, les tenanciers de la boucherie chevaline, Furent réveillés par une pétarade du tonnerre... Qui laissa dans la chambre un relent de phacochère.   ... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 mars 2017

SLAM #2 - REGAIN   À toi mon ami, mon semblable, ma sœur, mon frère, mon camarade, mon double, mon énigme, mon mystère. Je viens vers toi avec l'énergie du fou, du sans sou, du sang sur les mains, d'la sueur dans l'cou et du son sorti d'ma boue.   Pour te dire, j'ai écrit ce texte sur le recto d'un C.V. Peut-être qu'avec cette méthode, j'aurais au moins un entretien avec Madame la Poésie, elle qui n'est pas pressée et qui ne me pose pas de lapin quand je chasse le CDD.   Écoute-moi maintenant mon frère,... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 20:28 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2017

SLAM #1   J'ai beaucoup réfléchi Pour ne pas fléchir Face aux flèches Que les archers du destin Voulaient me faire suivre. Car il ne s'agit pas de se demander : « À quoi suis-je destiné ? » Mais plutôt d'hurler cet hymne : « Je me destine à cet avenir, Je suis le maître de mes mots, Le capitaine de mes rimes. »   J'ai beaucoup réfléchi Entre deux mots croisés, À Paris ou en Italie. Ceux-là m'ont regardé De leur hauteur syllabique Et m'ont dit que je devais les définir Prendre un bic Les inventer Ouvrir... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2016

Pour un pote   Ce soir, tu t'oins le torse de graisse d'ours, tu te lippes le visage de musc et tu t'effrites les sourcils d'éclairs. Tu t'auscultes le zob pour un gland reluisant, un braque de faune, et tu t'en vas lever la belle poétesse aux mamelles d'or. Tu t'écartes d'un iota, tu fais ta palourde, tu moulines ton coton de misère... Et je viendrais te péter le tibia. Arrête de ronfler sur les étoiles parce que tu zappes ta vie, remet ta chaine en or qui brille et claque moi un beau dunk. Je te rappelle, peut-être que tu le... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 16:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,