SLAM #1

 

J'ai beaucoup réfléchi

Pour ne pas fléchir

Face aux flèches

Que les archers du destin

Voulaient me faire suivre.

Car il ne s'agit pas de se demander :

« À quoi suis-je destiné ? »

Mais plutôt d'hurler cet hymne :

« Je me destine à cet avenir,

Je suis le maître de mes mots,

Le capitaine de mes rimes. »

 

J'ai beaucoup réfléchi

Entre deux mots croisés,

À Paris ou en Italie.

Ceux-là m'ont regardé

De leur hauteur syllabique

Et m'ont dit que je devais les définir

Prendre un bic

Les inventer

Ouvrir un instant

Savourer les éclats

D'un soleil de vélo

Ou du rire d'un enfant.

 

J'ai beaucoup réfléchi

Puis je me suis arrêté

Pour quitter les balises

Et ne plus être fléché.

La tangente est une corde d'acrobate

Que l'on prends en sifflant

Avec Monsieur Génie et Mamzelle Folie.

Lorsque j'en suis revenu,

Funambule, sur le fil qu'il ne faut pas perdre,

J'ai pensé à la graine dans le cerveau,

Comme un mojo

Une idée tentaculaire et velue

Dans la mécanique

Des jours et des nuits

Pour m'enraciner

Dans la voie lactée.

 

J'ai beaucoup réfléchi

Sans fléchir, mais pas sans hésiter.

Alors quitte à devenir, autant se lancer