21 juillet 2009

Morse de Thomas Alfredson, Assistant monteur, Thomas Lee     C'est de la poésie noire et sanguinolente. C'est glacial comme du givre sur le parbrise d'une voiture, et chaud comme du sang sur le bout des lèvres. Tout commence par de la neige, par une pluie de particules blanches et calmes, qui chasse l'obscurité du générique, et qui fait rentrer lentement le spectateur dans l'histoire, dans cette ambiance glauque et lunaire, chère aux pays scandinaves. L'histoire raconte la vie d'un petit garçon du nom... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 19:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,