20 décembre 2016

Chapitre 15 – Tragédie en Beauce.   Au creux d'une clairière immense, entre deux buissons de framboisiers, la Blonde, de dos, semble dévorer quelque chose. Un pas de plus, une branchette qui craque, et la voilà qui se retourne, le sang qui lui dégouline du râtelier et des ténèbres insondables ( j'ai essayé de sonder, j'ai rien trouvé) au fond des paupiettes. « Mais qui voilà ! Mon cher Gargantounet..., minaude-t-elle. » Le cadavre qui se décompose dans les fourrés lève la tête. Il est encore vivant. Il a un œil... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 décembre 2016

Chapitre 16 – Baston.   La double hélice de poignets actionnée, Godzilla débouche vingt-mille bouchons directs. La Blonde trafalgare sec et se fait emporter par un typhon de violence. Elle se retrouve illico fulguro dans les champs d'colza. Godzilla pète un coup, effet Arianne 5. En cinq secondes, il s'envole dans les cieux, traverse la stratosphère, dévisse de 80°, relâche la pression, redescend vers la plaine et, le pied en avant, le talon dur, la semelle en fonte, le sourcils terrible et l'haleine féroce, il enfonce sa... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 18 – Joutes verbales   Gargantua pleure et sniffouille : « Et pourquoi tu n'oserais point lui donner sa chance à cette biche ? Hein donc ? - Pourquoi ? Mais tout simplement parce que ses idées puent. Elles sentent le vieux sac à vomi. Elle te dit que la politique est trustée par les mêmes élites, par l'UMPS et consort... Et elle n'a pas tort ! L'élite de la France sort toujours des mêmes écuries. Mais tu crois qu'elle est blanche comme neige, elle ? Qu'elle se regarde d'abord dans le miroir avant de parler ! Sa... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 20 – Fossile   C'était un matin ensoleillé. Les aulnes frissonnaient au bord de la Loire et au loin, le long des berges, les charrettes avançaient lentement. Sur plus d'un kilomètre, un chantier se déployait. Il grouillaient d'ouvriers, de menuisiers et de maçons. L'animation était forte, les visages durs et la volonté tenace. Tout le monde travaillait pour l'abbaye de Thélème et Gargantua orchestrait les travaux. La main leste, le regard amoureux et la parole déterminée, il architecturait une idée dans... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 22 – Débats et des hauts.   Cette fois-ci, Marine attaque la première. Elle balance une salve rhétorique enflammée : « Qu'est-ce que vous pouvez être têtus... Vous ne voulez pas retrouver le calme ? Qui est contre une France apaisée ? Contre la paix et l'amour ? - Ce n'est pas de l'apaisement que tu nous proposes, Marine, mais une anesthésie locale du cervelet ! Et ce n'est point parce que tu emploies le substantifique « Amour » que tu en es l'incarnation ! » La grande Blonde encaisse la répartie... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2015

GODZILLA À PARIS     Godzilla se réveille, allongé sur le Champs de Mars, à Paris. Une gueule de bois terrible lui ravage le crâne. Il baille et se lève :  « MOUUUUUAAAAAAH !!! J'ai bien dormi, moi... » Il prend un peu d'eau dans la Seine et se rafraîchit la moustache. Quand il lève les yeux, il découvre une ville sans dessus-dessous, détruite, enfumée, saccagée : « Bin merde alors... Qu'est-ce qui s'est passé, ici ? » Soudain, des souvenirs reviennent : « Attends... J'ai nagé... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 13:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,