26 novembre 2011

UNE TERRIBLE BEAUTE EST NEE. Le ciel était sombre, les lampadaires clignotaient, les voitures dormaient, et moi, je marchais seul à contre-sens. Une femme courait, un enfant dans le dos. Une famille sortit d'un immeuble, les valises à la main, la peur peinte sur le visage. Sur le trottoir, un homme habillé de cuir était attaché à un poteau. Il jubilait en regardant le bout de la rue, comme s'il attendait une éruption volcanique. Derrière une vitre, un hamster courait sans s'arrêter. Il répétait : « L'argent a toujours soif. » ... [Lire la suite]