07 avril 2016

COMME UNE CHANSON DES BABYSHAMBLES 4 / 7.   Je m'en bats les caracas. J'aime bien cette expression. J'aime bien dire aussi : Je m'en cogne. Ou bien : Je m'en tamponne le coquillart. Ouai, elle déchire celle-ci. Je m'en contrefous. Elle claque aussi. Je m'en bastonne. Héhé... Au final, je fais semblant d'être un grand. ELEPHANT ! C'est moi qui beugle là... On passe le portail d'une cours sombre et puis on rentre dans son immeuble. Sa chambre est un peu plus grande que la mienne, mais elle reste petite. On repicole. Deux... [Lire la suite]

06 avril 2016

COMME UNE CHANSON DES BABYSHAMBLES. 3 / 7.   On fait alors un bisou à notre pote et nous voilà, Buck et moi, sur la route, la nuit, à marcher sur les trottoirs vides, maculés par la merde de la journée et la poussière que les gens ont déposé avec leurs pensées. Je sens leurs odeurs, leurs histoires, leurs emmerdes, leurs fantasmes et leurs rêves. Je raccompagne Buck chez lui. Il fait nuit. Les lampadaires cylopes penchent leur oeil unique sur nos têtes et laissent couler des larmes orange. Tout est noir et orange. Les routes... [Lire la suite]
05 avril 2016

COMME UNE CHANSON DES BABYSHAMBLES 2/7   On est chez notre pote Léo quand je pense à tout ça. Buck est là. On boit des bières, avachis sur le canapé. On rigole. On discute. On se branle la nouille. On rêve à 3000. À un moment, je dis :  « Je viens de commencer Harry Potter 7... J'ai hâte de savoir la fin !  - Pfff... La fin... Tout le monde la connait, dit Buck. Harry se transforme en drag-queen et se prostitue au bois de Vincennes, Ron devient professeur de math et Hermione travaille comme serveuse au McDonald...... [Lire la suite]
03 avril 2016

COMME UNE CHANSON DES BABYSHAMBLES 1 / 7.   Pour Sylvain.   « J'ai croisé une fille dans le bus. Elle était assise à quelques sièges de moi. Elle écoutait son mp3. Elle avait une bouche qui disait : « Mmmm... Embrasse-moi... ». Des lèvres aussi pulpeuses qu'une pêche. Une gorge et un cou... Si doux, on aurait dit de la mousse de cappucino. Et un décolleté... J'avais envie de m'allonger dedans et d'y installer un hamac. Et puis ses yeux... C'était si comme toute la galaxie s'était nichée au fond de ses iris. Plus... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 15:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 mars 2016

LOVE STORY...

  POURQUOI « BATMAN VS SUPERMAN » POURRAIT FAIRE UN SUPER-PORNO GAY ?   1. Parce qu'en voyant l'affiche-teaser du film - avec le logo de la chauve-souris dans le dos de Superman - on ne peut qu'imaginer des choses humides et torrides... Marc Dorcel n'aurait pas fait mieux :   - Hum... Oui... Rapproche-toi, mon petit Batminou...   2. Parce que le premier combat entre ces deux super-héros dérivera irrémédiablement en scène sadomasochiste : pourquoi porteraient-ils des costumes moulants si ce n'est... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 13:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 mars 2016

Portrait en mouvement...

  Crédit photo : Alain Barbier Si le nom d'Alain Damasio ne vous dit rien, vous n'êtes qu'une bande de sacrés veinards ! Peut-être le plus intéressant et le plus génial des écrivains de science-fiction contemporain, je vous en fais le portrait dans un article, publié sur le site gforgeek. C'est par LÀ ! N'hésitez pas à partager ce lien et à me faire part de votre expérience de lecteur ! Merci !
Posté par Lamesaoule à 13:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2016

LUTOPIK !

  Fifrelins, fifrelines ! Bienvenue sur la route ! Aujourd'hui, - attention, roulements de tambours -, je vous parle de journalisme indépendant, de gratuité et de calvados. En effet, mes aïeux, si vous fréquentez cette route parsemée de mauvaises herbes, de sales graines et de bains de soleil rutilants, vous savez que j'aime écrire et que je suis à l'affût de toute maison voulant bien accueillir mes humbles histoires ! Il y a une qui m'a accueilli voilà maintenant deux ans : je vous (re)présente :... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2016

Top 10 de mes films 2015

MON TOP 10 DES FILMS DE 2015 :   1/ MAD MAX : FURY ROAD Grosse baffe dans ta gueule.   2/ AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ Petite pépite trouvée au bord du chemin. Du beau Steam-Punk à la sauce Tardi. Avec une pincée de Myazaki, de Jules Verne et de Corneille. QUE DU BONHEUR !   3/ TOMORROWLAND  Mille milliards de bonnes idées à la minute. Du Diesel-Punk Révolutionnaire caché sous le masque Disney. Les rêveurs doivent se serrer les coudes !   4/ WHIPLASH Grosse leçon de maîtrise de soi. Une mise... [Lire la suite]
03 avril 2015

GODZILLA À PARIS     Godzilla se réveille, allongé sur le Champs de Mars, à Paris. Une gueule de bois terrible lui ravage le crâne. Il baille et se lève :  « MOUUUUUAAAAAAH !!! J'ai bien dormi, moi... » Il prend un peu d'eau dans la Seine et se rafraîchit la moustache. Quand il lève les yeux, il découvre une ville sans dessus-dessous, détruite, enfumée, saccagée : « Bin merde alors... Qu'est-ce qui s'est passé, ici ? » Soudain, des souvenirs reviennent : « Attends... J'ai nagé... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 13:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mars 2015

  Yoh les aminches ! Pour bien se mettre dans le bain de 2015, je vous propose d'écouter une chanson d'un ami, enregistré en live, à Nancy. Il s'agit du titre « L'emergenza di emergere » par Russo Amorale. En plus d'être une chanson punchy, baroque, puissante, violente, urgente, elle est filmée par d'autres amis talentueux ( Big Up Alabama !). Auréolée d'une superbe lumière et de tons brun bois, elle prend des accents écorchés, douloureux, fantiens. Ceux qui connaissent John Fante comprendront. Les autres, je vous... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 18:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,