20 décembre 2016

    Chapitre 7 – L'homme qui trouva le meilleur torche-cul.   - Nom d'un diplodocus en costard ! Ça c'est une surprise ! Mais alors... Pourquoi ne m'as-tu pas défendu face à cette grande Blonde ? - En vérité - et il ne faut pas passer par quatre chemins pour couper dix rondelles en huit... Ni perdre le fil à couper le beurre... - ACCOUCHE ! - À dire vrai, je l'aime bien, moy, la blonde ! Si elle veut barbeloucher les frontières de notre bonne Françoysie, estoit pour notre bon fondement ! Et puis,... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2016

Chapitre 9 – Les Larmes Maltées   Je ne sais pas si tu as déjà vu ça, mon cher lecteur, mais je crois que tu vas pouvoir assister à un phénomène assez rare. Tu sais, y en a qui pleure comme des madeleines, t'en as d'autres qui lâchent des larmes de crocodiles... Et bien laisse-moi te présenter ma nouvelle trouvaille. Gargantua fixe le Lézard Géant. Il bredouille dans le vide. Zyeute ses chausses. Toute la colère accumulée appuie sur ses pistons. La pression s'inverse et vient titiller ses mirettes. Des petites bulles... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 10 – Pas d'épilation pour les moutons   Il disparaît un instant et ressort de derrière les ruines une boutanche de rouge. - Avec ça, on va pouvoir discutayer tranquille. Emporté par l'enthousiasme du nippon, Gargantua débouche un petit vin de Loire, pas dégueux. Un Chinon poivré, aux notes de cassis, qui donnerait des frissons à une tombe. Pour te dire, la bouteille de 800 hectolitres se vide en une heure. Les pieds dans les larmes de bière, les yeux écarquillés, Gargantua se gargarise à la gare de ses gaffes (... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 11 – La Richesse, c'est l'Autre.   L'alcool aidant, Gar est pris par la force des mots. Godzilla est convaincant. Faut dire qu'il sait jouer de la corde sensible, il a fait option lyre-mandoline en CE2 ! Alors que le soleil s'éteint doucement au fin fond des mondes, deux Géants dansent la carmagnole et forment des ombres dans la Beauce raide et horizontale. Ils allument un feu avec leurs rires et font des météores avec leurs pets. Ils déclament des poèmes oubliés et fomentent des coups pour dévaliser la Lune.... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 12 – Pique-nique douille dans ta gueule Le grand Géant se mouche dans sa manche et vrille des sourcils, avec le même regard noir de la veille. La mouche racisme est encore passée et elle a piqué fort. « Mon cher Totsilla... minaude Gargantua. Tu fais des beaux discours, c'est sûr. Tu as la langue bien pendue et la verve altière. Mais là, je suis sobre et j'ai mal à la marmite, alors il m'en faudra plus pour me faire faisander le troufion par tes tartinages de gauchiste... » Alors qu'il pensait avoir fait le plus... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2016

Chapitre 13 – Retournements de vestes et de situations   Lorsqu'il était mioche, Godzilla n'aimait pas qu'on se moque des étrangers. Faut dire, qu'il faisait partie des parias et des moins que rien. Alors quand Mothra, la grande pimbêche, venait lui chatouiller les narines avec ses ailes, ou même quand Ghidora lui tirait trois fois la langue, God ne tournait jamais le dos. Jamais. À chaque fois, il se levait et engageait le combat. Il ramenait dialectiquement le débat à sa racine et torpillait ses adversaires. Ouvrir le... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2016

Chapitre 15 – Tragédie en Beauce.   Au creux d'une clairière immense, entre deux buissons de framboisiers, la Blonde, de dos, semble dévorer quelque chose. Un pas de plus, une branchette qui craque, et la voilà qui se retourne, le sang qui lui dégouline du râtelier et des ténèbres insondables ( j'ai essayé de sonder, j'ai rien trouvé) au fond des paupiettes. « Mais qui voilà ! Mon cher Gargantounet..., minaude-t-elle. » Le cadavre qui se décompose dans les fourrés lève la tête. Il est encore vivant. Il a un œil... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2016

Chapitre 16 – Baston.   La double hélice de poignets actionnée, Godzilla débouche vingt-mille bouchons directs. La Blonde trafalgare sec et se fait emporter par un typhon de violence. Elle se retrouve illico fulguro dans les champs d'colza. Godzilla pète un coup, effet Arianne 5. En cinq secondes, il s'envole dans les cieux, traverse la stratosphère, dévisse de 80°, relâche la pression, redescend vers la plaine et, le pied en avant, le talon dur, la semelle en fonte, le sourcils terrible et l'haleine féroce, il enfonce sa... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 18 – Joutes verbales   Gargantua pleure et sniffouille : « Et pourquoi tu n'oserais point lui donner sa chance à cette biche ? Hein donc ? - Pourquoi ? Mais tout simplement parce que ses idées puent. Elles sentent le vieux sac à vomi. Elle te dit que la politique est trustée par les mêmes élites, par l'UMPS et consort... Et elle n'a pas tort ! L'élite de la France sort toujours des mêmes écuries. Mais tu crois qu'elle est blanche comme neige, elle ? Qu'elle se regarde d'abord dans le miroir avant de parler ! Sa... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2016

Chapitre 20 – Fossile   C'était un matin ensoleillé. Les aulnes frissonnaient au bord de la Loire et au loin, le long des berges, les charrettes avançaient lentement. Sur plus d'un kilomètre, un chantier se déployait. Il grouillaient d'ouvriers, de menuisiers et de maçons. L'animation était forte, les visages durs et la volonté tenace. Tout le monde travaillait pour l'abbaye de Thélème et Gargantua orchestrait les travaux. La main leste, le regard amoureux et la parole déterminée, il architecturait une idée dans... [Lire la suite]
Posté par Lamesaoule à 11:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,