Godzizi Cartoon

Chapitre 12 – Pique-nique douille dans ta gueule

Le grand Géant se mouche dans sa manche et vrille des sourcils, avec le même regard noir de la veille. La mouche racisme est encore passée et elle a piqué fort.

« Mon cher Totsilla... minaude Gargantua. Tu fais des beaux discours, c'est sûr. Tu as la langue bien pendue et la verve altière. Mais là, je suis sobre et j'ai mal à la marmite, alors il m'en faudra plus pour me faire faisander le troufion par tes tartinages de gauchiste... »

Alors qu'il pensait avoir fait le plus difficile, Godzilla se met la main dans la poire et soupire de tristesse...

« Mais ! Enfin ! Nous avons échanger nos larmes... Et toi, tout ce que tu réussis à faire, c'est de me chier dans les bottes comme un vulgaire étron ?»

Gargantua, qui a encore des échos baudelairiens dans le crâne, semble lutter contre lui-même et tente de reprendre ses idées. Il vibre, il godémiche, il éructe... Il va... Oui, il va parler !

« Je te pète et te répète que la France va de mal en pis ! Un an à peine, les islamistes trucidaient moults bonshommes et gueuzes dans les rues de Lutèce ! Fluctuat Nec Mergitur ! Que neni ! Plouf plouf pan ! Voilà ce qu'il s'est déroulé sur le tapis ! Ta fraternisation en carton, tu peux te la tréfonder ! Ta démagogie poilue et ta fumisterie à l'eau de rose socialiste, pareil ! Tu veux me refourguer tes discours contre le Kapitale et les méchants du CAC40 ? Mais zyeute un peu le carnaval et les guignolos qui t'entubent depuis cinq ans en se faisant passer pour des doux bergers ? Ils ont les couillasses dans l'étaux cosmique et la bouche plus étroite que le fessier d'une chèvre constipée ! Non, tu ne m'attraperas pas !

UMPS, même merde ! Il faut du changement, du vrai. Marre d'être à la bottasse des richards, marre de glouglouter de la gnole quand d'autres sirotent du Champ' dans leurs caves de milliardaires ! Marre de jongler avec sa besogne, sa femme et sa marmaille alors qu'on a qu'un bras et un salaire de misère ! »

À ce moment là, Godzilla inspire tout l'air possible et emmagasinable. Il faut qu'il prépare une réponse du tonnerre, sinon c'est le sort de la France qui va en prendre un coup dans les roustons.