Godzizi Cartoon

Chapitre 10Pas d'épilation pour les moutons

 

Il disparaît un instant et ressort de derrière les ruines une boutanche de rouge.

- Avec ça, on va pouvoir discutayer tranquille.

Emporté par l'enthousiasme du nippon, Gargantua débouche un petit vin de Loire, pas dégueux. Un Chinon poivré, aux notes de cassis, qui donnerait des frissons à une tombe. Pour te dire, la bouteille de 800 hectolitres se vide en une heure. Les pieds dans les larmes de bière, les yeux écarquillés, Gargantua se gargarise à la gare de ses gaffes ( paie ta rime, ma gueule). Et semble reprendre du poil de la bête aussi vite qu'il rougit du pif.

- Tu sais, Totssila...

- Godzilla... Mais laisse béton, Tartantua, raconte ton histoire !

- Je fais mon glouton d'la rhétorique, mais y a pas à tortiller du fion, une boutanche, un pote et trois cacahouètes, nous voilà les rois du pétrole !

- Et bah tu vois ! C'est pas parce que je suis jap' qu'on peut pas discuter !

- Mais je ne suis pas raciste, mon palfrenier ! J'peux juste plus piffer les islamistes de mes deux qui tuent sans vergogne dans la populace ! Ça doit finir ou périr !

- Écoute-moi. Je crois qu'tu perds un peu la boule. Tu t'emmêles tellement les pinceaux que tu fais du maquillage de pensée ! Les terroristes dont tu parles sont des cinglouches, d'accord. Ils sont des origines arabes, d'accord. Mais c'est pas parce que sur mille personnes, t'as un teubé, qu'ils faut foutre les mille autres dans le même panier. C'est pas parce qu'il y a des prêtres pédophiles que tous les catholiques tripotent du zizi à longueur de journée!

- Ah ça, c'est bien dit ! Tiens, j'te r'sers !

- Merci. Mais il faut vraiment que tu t'agites le crâne et que tu te battes contre cette Marine Le Pen ! Elle t'enfume avec ses idées à la con ! Elle te caresse dans l'sens du poil pour mieux t'épiler le cul ! Arrête de rêvasser mon pote ! Prends le taureau par les couilles et montre que t'as un cerveau, nom d'un p'tit bonhomme en mousse !