Il y a toujours un brouillon quelque part.

Il y a le germe, la première pousse, l'embryon dans la toile. Et puis, il y a la feuille volante, le coup de silex comme dirait Wajdi, et les notes, les mêlements, les traces et les hiéroglyphes.

L'oeuvre de mon frère, Jean, ouvre les portes d'un univers bordélique. Au croisement de la typographie, du délire beauzart et de la petite pousse géniale.

Allez y jeter un oeil ou deux.

 

 

khKO1J2L_400x400

 

 

Son site : Là.

Son portfolio : Là.

Son mémoire : Là.

Son Twitter :@jido54